Futures mamans, fuyez la fumée des autres

Publié le par Planète-Eléa

Risque de prématurité, de grossesse extra-utérine et de mortinatalité… Dans le British Medical Journal, des médecins américains le confirment : le tabagisme passif au cours de la grossesse expose à de nombreux dangers, trop souvent sous-estimés.

Il est désormais bien établi au niveau scientifique que le tabagisme au cours de la grossesse augmente considérablement les risques de fausse couche et de complications à la naissance. Mais quels sont les dangers liés à la fumée des autres ? C’est à cette question que l’équipe du Dr Andrew Hyland du Roswell Park Center Institute de Buffalo aux Etats-Unis a souhaité répondre.

Pour ce faire, les scientifiques ont travaillé à partir de l’étude Women’s Health Initiative (WHI) qui comporte près de 80 000 femmes âgées d’au moins 60 ans. Un peu plus de 5 000 d’entre elles étaient fumeuses, 35 000 avaient réussi à arrêter la cigarette et 41 000 avaient toujours été abstinentes. Et toutes avaient été enceintes au moins une fois.

Parents, n’enfumez pas vos enfants

Parmi le groupe des non-fumeuses, le niveau d’imprégnation à la fumée des autres a été évalué, tout au long de leur vie, à l’aide d’un questionnaire. Sans surprise, les femmes les moins exposées au tabac présentaient les niveaux de risque les plus faibles. A l’inverse celles qui ont dû subir le tabac des autres plus de 20 ans présentaient 61% de risque en plus d’être victimes d’une grossesse extra-utérine.

Retard de croissance in-utero, faible poids de naissance et mort subite du nourrisson… les conséquences peuvent être dramatiques pour l’enfant à naître ou le jeune enfant. Sans oublier ensuite les risques d’infections respiratoires basses, d’otite et d’asthme chez le petit exposé par exemple, au tabagisme parental.

Publié dans Infos santé

Commenter cet article