L'addiction au jeu vidéo Candy Crush, "c'est l'effet cacahuète"

Publié le par Planète-Eléa

Quatre millions de Français ont été conquis par ce jeu vidéo qui envahit les smartphones et les ordinateurs du pays. Une addiction qui s'explique.

 

 

 

 

Pourquoi autant de Français ne peuvent-ils plus s'arrêter d'aligner des bonbons multicolores pour passer le temps ? Parce que Candy Crush, le jeu vidéo qui a envahi les écrans et les smartphones du pays, a rendu accroc de nombreux joueurs dans l'Hexagone et à travers le monde. On compte plus de 130 millions de joueurs sur la planète et au moins 4 millions en France.

Une véritable addiction s'est instaurée chez certains utilisateurs qui ont du mal à ne pas chercher à passer des niveaux de Candy Crsuh sur leur smartphone, leur tablette ou leur ordinateur. Basé sur l'auto-encouragement et l'esprit de compétition, le jeu captive les utilisateurs. C'est un jeu "accrocheur", pas "addictif", comme l'explique un psychiatre à une équipe de France 2. "C'est l'effet cacahuète, comme quand on mange des cacahuètes et qu'on a du mal à s'arrêter."

Publié dans Jeux - Multimédia

Commenter cet article