L’enfant précoce, le reconnaître et l’aider

Publié le par Planète-Eléa

 

Non, l’enfant précoce n’est pas celui qui sait tout sur tout, doté d’un super-cerveau ! Sa caractéristique principale est de « réfléchir autrement », insiste Laurence Lalande, fondatrice d’une association dédiée (l’AEP) à cette population et auteure d’un ouvrage intitulé Au secours, mon enfant est précoce. Son objectif : aider la famille à comprendre et à accompagner la précocité de leur petit.

 


Ignoré et/ou incompris, un enfant « précoce » – appelé aussi « surdoué » ou « à haut potentiel » – sera particulièrement vulnérable. Son mode de pensée peut en effet générer des difficultés ou des fragilités. Laurence Lalande cite « une hypersensibilté, des retards psychomoteurs, une vulnérabilité psychologique qui compromettent sa sociabilisation ».

Dans la vie quotidienne, vous le surprendrez ainsi à disserter en compagnie d’adultes, alors qu’il passe pour un « bébé » auprès de ses camarades. A l’école, il risque aussi d’être mis à l’écart. Et à terme, l’échec scolaire menace dans la mesure où il s’ennuie en classe. En conséquence, « son fonctionnement cognitif spécifique peut devenir un vrai problème, s’il n’est pas reconnu et compris ».

Cet ouvrage constitue donc un outil de choix pour les parents qui s’interrogent sur une éventuelle précocité de leur enfant. Quels en sont les signes ? Comment l’aider à s’épanouir ? Dois-je lui faire passer des tests ? Comment ces derniers fonctionnent-ils ? Vous trouverez ainsi toutes les réponses à ces questions pratiques. Au secours, mon enfant est précoce, de Laurence Lalande, Eyrolles Editeur, 14,90 euros.

 Pour en savoir davantage, n’hésitez pas non plus à contacter des associations :

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet - http://destinationsante.com/

Publié dans Infos santé

Commenter cet article