Les ados aussi ont droit à une bonne literie !

Publié le par Planète-Eléa

Le sommeil est un des facteurs essentiels au bon développement physique et mental d’un adolescent. Or au cours des 50 dernières années, la durée de leurs nuits a considérablement diminué. La prolifération des écrans dans les chambres explique en partie cet état de fait. L’occasion également de rappeler l’importance d’une bonne literie.

Réalisée pour le compte de l’Association pour la literie – laquelle regroupe les principaux acteurs du secteur -l’étude « Actijeune » révèle, sans surprise, qu’une literie neuve et de grande taille améliore aussi bien la qualité que la qualité de sommeil des adolescents. Agés en moyenne de 16 ans, les 9 participants à ce travail ont gagné plus de 30 minutes de sommeil par nuit. Ils se sont par ailleurs endormis deux fois plus rapidement que sur leur literie habituelle.

De manière générale, selon une étude de l’INSEE, 30% des jeunes de 15 à 19 ans déclarent une dette de sommeil. Les nouvelles technologies liées au téléphone portable et autres tablettes réduisent de 30 à 45 minutes leur durée quotidienne de sommeil. Un constat logique : pour déclencher la phase d’endormissement, notre horloge biologique se réfère à la quantité de lumière perçue au niveau de la rétine. Quand cette dernière vient à diminuer, notre organisme lance la production de mélatonine, l’hormone favorisant l’endormissement. Or la consommation abusive d’écrans et donc de luminosité, vient contrarier l’ensemble de ce mécanisme.

Doucement sur les activités sportives le soir

Pas ou peu de lumière et une température entre 16° et 18° figurent parmi les règles d’or pour bien dormir. Le corps est en effet plus vulnérable aux excès thermiques pendant le sommeil. Selon l’Institut national du Sommeil et de la Vigilance, « les mécanismes de régulation thermique marchent moins bien quand on dort, notamment pendant le sommeil paradoxal ».

Enfin des activités sportives ou des jeux trop tardifs le soir stimulent et excitent. Ils élèvent la température du corps, ce qui retarde l’heure d’endormissement. Alors même si votre ado devient de plus en plus autonome et réfractaire à la parole d’adulte, tentez tout de même de lui faire prendre de bonnes habitudes.

Publié dans Infos santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article