Les Anges de la télé réalité 5 - Episode 90 + Mag du 02/07/13 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

video.jpg

 

  Les Anges de la téléréalité enregistrent le clip d’Ocean Drive Avenue
« C’est une aventure inoubliable »



C’est la dernière des Anges de la téléréalité. La maison ferme ses portes et ils ont enregistré le clip de leur hymne sur Ocean Drive Avenue, bien sûr.

Dernier réveil à la maison pour les Anges. Aurélie émerge dans les bras de Benjamin après leur réconciliation de la veille et Frédérique a préparé le petit-déjeuner pour tout le monde sans hausser la voix. Pas de doute, c’est la fin. Et qui dit départ, dit valises. La tâche s’annonce ardue pour Aurélie dont les vêtements sont disséminés partout dans la villa entre la chambre, le dressing et la buanderie. « Je suis au bout, j’ai envie de me pendre », avoue-t-elle devant l’ampleur du boulot. Elle arrive à fermer son sac, non sans difficulté et Nabilla ferme la villa. « J’espère que je referme juste la porte et pas tous les souvenirs qu’on a pu vivre ensemble », confie la star de l’aventure. Non a priori, il y a juste les meubles qui restent à l’intérieur.

Quand ils sortent de la villa, ils découvrent un Hummer limousine zébré. Le comble du bon goût, mais eux adorent, forcément. « On se serait cru dans un zoo de luxe », analyse finement Nabilla. Avec qui dans le rôle de l’autruche ? Les Anges arrivent sur Ocean Drive Avenue où ils vont tourner le clip de l’hymne de la saison 5 et sont reconnus par quelques Français sur place. C’est bon, les Anges sont des stars. « On est en train d’enregistrer un clip, on ne rigole pas. Moi, j’ai vécu ça il n’y a pas très longtemps parce que j’ai tourné dans un film et je suis un peu familiarisé avec tout ça, se vante Samir. Mais de le faire avec tous les Anges, ça me fait hyper plaisir. On ne peut pas terminer l’aventure sur une plus belle chose. »

Après avoir revécu en express le parcours de tous les Anges pendant ces dix semaines, Capucine conclut : « C’est une aventure inoubliable. » Pour les téléspectateurs aussi ?

    
Voici.fr

 

 

 

 

 

Commenter cet article