Masterchef 4 : Emission 1 du 20 septembre 2013 en vidéo

Publié le par Planète-Eléa

 

 

video.jpg

 

Masterchef 4 : un démarrage sur les chapeaux de roues et deux candidats éliminés

Cette quatrième saison de Masterchef démarre en trombe, en plein milieu du marché de Rungis. Sans Carole Rousseau, mais avec une jurée supplémentaire, Amandine Chaignot, le stress, la pression et bien sûr, les bons petits plats étaient au rendez-vous.
 

Amandine Chaignot rejoint les jurés

Chef dans un prestigieux restaurant, le parcours d'Amandine fait échos aux désirs des candidats de Masterchef. Amandine Chaignot ne se destinait pas du tout à la cuisine avant de se rendre comte qu'elle était sa passion. Représentante de la nouvelle génération culinaire, elle fait ses premiers pas en même temps que les candidats.

 

A une assiette de l'élimination

A peine arrivés, en plein cœur du marché de Rungis en banlieue Parisienne, les 18 candidats de Masterchef doivent montrer de quoi ils sont capables. Qui sont-ils ? Comment cuisinent-ils ? A quoi les jurés doivent-ils s'attendre cette année ? Pour le savoir, ils demandent aux candidats un plat qui représente leur région. Et dès le début, ils décident d'éliminer l'assiette la moins goûteuse. Si quatre candidats se démarquent (Séverine, Shirley, Gaëlle et Frédéric), les premières larmes apparaissent. La jeune Justine, trop stressée pour l'émission, laisse les 17 autres candidats intégrer l'atelier de Masterchef.

 

Frédéric Anton fait de l'effet

Certaines candidates ne sont pas venus dans Masterchef juste pour la cuisine. C'est le cas de May-Cécile qui est très émue et déstabilisée de voir Frédéric Anton, son idole. "Ce n'est pas dieu mais bon" presque, sous-entend l'apprentie cuisinière! Du coup, difficile pour elle de cuisiner pendant qu'il la regarde... Et quand il parle, May-Cécile en oublierait presque qu'elle a raté son plat. Un amour naissant...

 

Des candidats se démarquent

Déjà, des candidats se démarquent. Tant par leurs qualités de cuisinier que par leur bonne humeur. May-Cécile et Séverine sont deux bonnes-vivantes, qui aiment la bonne cuisine, à partager. May-Cécile ravie les téléspectateurs de son rire et de ses larmes, Séverine les fait rêver avec sa coiffure d'un autre monde et son propre rêve de tour du monde culinaire. Côté coupe de cheveux, celle de Frédéric laisse à désirer, mais sa simplicité et sa joie de vivre devraient laisser leur marque dans l'émission. La douceur d'Eric et sa technique culinaire pourront vite faire oublier que cet homme est un miraculé (il a été opéré d'une tumeur à la moelle épinière). Et enfin, Shirley est aussi une candidate marquante de ce premier épisode. Jeune et fraîche, elle pourrait étonner dans Masterchef.

 

Face to face

Deuxième épreuve, deuxième difficulté. Et pas des moindres ! C'est seul face à deux jurés que chaque candidat doit réaliser la deuxième épreuve. En seulement quelques minutes le candidat doit "tourner un artichaut" et "lever un saumon". (Bien sûr les consignes ne sont pas à prendre au pied de la lettre). Dans cette épreuve de technique, les jurés se font une idée du niveau des candidats. Mais, pas facile pour ces derniers de se concentrer, seuls face aux jurés, de résister à leurs commentaires, et de finir dans les temps. Dans cette épreuve, pas de place pour les amateurs ! May-Cécile, jugée par Frédéric Anton se démarque, tout comme Diane, Eric, Virginie, Frédéric, Christophe et Marc qui sont directement qualifiés pour la deuxième semaine d'épreuves

 

Un pour tous, tous pour un

Après une épreuve en solo, les 10 candidats restants sont répartis en deux équipes. A eux de réussir à s'accorder pour sublimer l'avocat et la framboise en plat ET en dessert. Les candidats se connaissent à peine mais déjà ils doivent travailler ensemble. Les caractères, bien différents, les univers culinaires et les affinités des candidats font leurs apparitions. Du côté de l'équipe rouge, après un petit couac, Séverine prend la position du leader. Du côté des jaunes, les candidats n'arrivent pas à se comprendre, et c'est le jeune Kevin qui tente de prendre les choses en main, pour se faire bien voir des jurés.

Résultat des courses : beaucoup (vraiment beaucoup) de stress sur les 5 dernières minutes, des larmes pendant la dégustation, encore beaucoup de pression avant la révélation des gagnants et finalement, l'équipe rouge est qualifiée pour la semaine suivante.

 

Des bobos à gogo

Au début de cette première semaine d'épreuves les candidats sont arrivés tout beau et tout frais au marché de Rungis. Puis, tout au long de l'émission, les téléspectateurs ont pu voir apparaître une flopée de pansements blancs aux doigts des candidats. Grande championne, Gaëlle se retrouve avec deux gros pansements sur les index. Rapidité, stress et couteaux tranchants ne font pas bon ménage !

 

Le test sous pression is back !

Gaëlle, Marie-Hélène, Kevin, Sofiane et Adrien, qui constituaient l'équipe jaune, inaugurent le premier test sous pression de cette saison. Et pour l'occasion, c'est Amandine Chaignot qui a élaboré les boites mystères. Avec seulement les ingrédients qui s'y trouvent, les cuisiniers ont une heure et demi pour préparer un plat. Alors qu'ils travaillaient main dans la main quelques minutes avant, désormais, pour les 5 candidats en ballottage c'est "chacun pour soi" ! Finalement Adrien, peu sûr de lui est sauvé de justesse et c'est Sofiane qui quitte l'aventure Masterchef, car il n'était pas au niveau.

 

S.E - Télé première

 

Dix-huit candidats et un nouveau jury sont au départ de cette 4e saison. Ils intégreront l'Atelier pour retrouver Frédéric Anton, Yves Camdeborde et Sébastien Demorand, rejoints par la chef Amandine Chaignot. Il faudra surprendre et répondre aux attentes gastronomiques des invités. Des chefs prestigieux organiseront eux-mêmes leurs épreuves autour de leurs produits fétiches ! Au terme de plusieurs semaines, un seul sera sacré MasterChef 2013 et succédera à Ludovic Dumont. A la clé de l'aventure, 100 000 euros, six mois de formation dans une grande école et l'édition de son livre de cuisine !
 
Si vous n'avez pas accès au replay de Tf1 voici l'émission ...
 
Pour télécharger:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article