Sept choses naturelles que vivent les femmes durant l'acte sexuel

Publié le par Planète-Eléa

 

 

 

Certaines choses peuvent rendre confus en plein milieu de l'acte sexuel. Des sons, des odeurs ou des réactions physiques (ou mentales) peuvent mettre un terme au plaisir de la chair. On se demande si c'est "normal".

Le Huffington Post a fait appel aux spécialistes de la sexualité. Médecins et sexologues ont établi une liste de sept choses naturelles qui se produisent chez la femme lors des rapports sexuels.

La sécheresse vaginale. Selon le Dr Mary Jane Minkin, gynécologue obstétrique, il est très fréquent pour les femmes de connaître des moments de sécheresse vaginale ou d'irritation durant les rapports. Pour la spécialiste, le meilleur moyen de lubrifier est de faire "des préliminaires". "Les vibromasseurs peuvent aider", dit-elle, avant d'ajouter que les lubrifiants sont nombreux sur le marché.

L'impression de devoir faire pipi. "Dans certaines positions, ressentir comme un besoin de faire pipi est normal", note Amy Levine, sex coach. "Ces sensations sont généralement dues à la stimulation du point G, ce qui peut mener à l'éjaculation féminine. La semence qui sort de l'urètre est claire et sans odeur". Quelque fois, un souci de périnée peut rendre incontinente au moment de rire ou d'avoir du plaisir. Quelques séances de kinésithérapie peuvent mettre un terme au calvaire.

Un "vent". Des bruits de pets vaginaux peuvent surprendre mais ne sont pas rares. "C'est naturel. Le mieux est d'en rire et de continuer!", explique Amy Levine.

Avoir une migraine. Un mal de tête peut accompagner l'orgasme parfois. Si cela est soudain et fréquent, il vaut mieux en parler à un médecin. "Cela est peut-être lié à des changement de pression sanguine", note les experts de Mayo Clinic.

Le "moment". Ce moment, au début de l'acte, qui indique aux femmes comment va se dérouler la suite. "Les femmes commencent toujours dans un état de neutralité sexuelle. Parfois, vous vous engagez et vous savez si "ça va prendre". D'autres fois, vous avez l'impression que ce qui va suivre va être sympa ou que vous n'atteindrez pas vraiment le plaisir. Les femmes sont très intuitives", constate Resnick Anderson, directrice du Summa Center for Sexual Health dans l'Ohio.

Crier. "Beaucoup de  femmes ont besoin de s'entendre crier pour atteindre l'orgasme", indique Patty Brisben à CNN. Certaines femmes préfèrent intérioriser aussi.

Être distraite. "Les femmes déclarent souvent qu'elles sont facilement distraites par ce qui se passe dans leur vie. Elles se demandent si il y a un souci avec ça", explique Resnick Anderson. "Pourquoi pense-je à ça? ou Pourquoi ne suis-je pas capable de me concentrer? sont les questions qu'elles se posent. "

 

Par http://www.7sur7.be/

Publié dans Divers

Commenter cet article