Un rassemblement pour Fiona devant le domicile de ses parents

Publié le par Planète-Eléa

Très émus, des habitants du quartier et des anonymes se sont retrouvés devant l'entrée de l'immeuble et réclamé que la sœur de la fillette disparue soit confié à son père.

 

 

 

 

Des fleurs blanches, des dessins, des peluches et des bougies ont été déposés, dimanche 29 décembre, devant le domicile clermontois de Fiona au cours d'un rassemblement d'une centaine de personnes. Le visage grave, visiblement très émus, des habitants du quartier et des anonymes se sont retrouvés devant l'entrée de l'immeuble du quartier Goncourt. Vers 15h45, une des organisatrices du rassemblement les a appelé à observer une minute de silence en l'honneur de la fillette disparue, trois jours après que ses parents incarcérés aient reconnu sa mort.

Des mères émues ont laissé échapper des sanglots, plusieurs se sont étreintes, encore abasourdies par toutes les révélations de la semaine passée. Nicolas Chafoulais, père biologique de Fiona, 5 ans, et de sa soeur Eva, 3 ans, dont on avait annoncé la présence, n'était finalement pas là. Stéphane Pozo, responsable d'un des comités de soutien baptisé "Toujours ensemble et toujours là pour Fiona", a assuré : "Il y a une mobilisation pour que la petite Eva retrouve son père".

Plusieurs personnes, à l'instar du comité de soutien, ont souhaité qu'Eva revienne vivre avec son père.Une plainte a en effet été déposée par la grand-mère maternelle des deux fillettes auprès des gendarmes de Perpignan à la suite de la constatation de traces de coups sur la tête de la cadette. La plainte a été déposée par la grand-mère et son concubin, lui-même sous-officier de gendarmerie.

Publié dans Infos du Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article