VIH/SIDA : une lueur d’espoir pour les enfants

Publié le par Planète-Eléa

 

Selon le dernier rapport de l’ONUSIDA publié ce lundi, le nombre de nouvelles infections au VIH a diminué de 33% depuis 2001. Et de 52% chez les enfants ! Cependant le SIDA continue de tuer, avec un nombre de décès estimé à 1,6 million en 2012.

Les progrès dans la lutte contre la pandémie de VIH/SIDA sont désormais confirmés par les chiffres. Dans le monde, 2,3 millions de patients ont été nouvellement infectés en 2012, contre 3,4 millions en 2001. Et les enfants semblent de moins en moins touchés. Au total 260 000 ont été diagnostiqués avec le VIH en 2012, contre 550 000 en 2001 ! Rappelons que l’ONUSIDA s’est fixée comme objectif pour 2015, de diminuer de 90% les nouvelles infections dans cette population. « Un objectif réalisable », estime ONUSIDA.

Aujourd’hui, le monde compte 35,3 millions de personnes vivants avec le VIH. Quant au nombre de décès, il ne cesse de diminuer depuis le pic observé en 2005. Il a en effet baissé de 30% ! Cette évolution positive de la mortalité s’explique en partie par un accès plus généralisé aux traitements. En 2012, près de 9,7 millions de patients, dans les pays à bas ou moyens revenus, avaient accès aux antirétroviraux. Soit une augmentation de 20% par rapport à 2011. « Cela représente 61% des personnes éligibles au traitement selon les directives de l’OMS de 2010 », indiquent les auteurs du rapport. Là encore, les responsables de l’agence onusienne sont optimistes par rapport à l’objectif fixé à 15 millions de patients sous traitement d’ici 2015 !

Par ailleurs, les décès liés à la co-infection VIH/tuberculose ont reculé de 36% depuis 2004. Une bonne nouvelle, sachant que la tuberculose reste la première cause de décès parmi les patients séropositifs.

 

 

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot  -  http://destinationsante.com

En savoir plus

Publié dans Infos santé

Commenter cet article