Votre enfant a les dents en avant? Direction le dentiste

Publié le par Planète-Eléa

Votre enfant a les dents légèrement (ou très) en avant ? Il n’est pas le seul. En effet, il s’agit d’une des anomalies de positionnement des dents les plus courantes. Outre l’aspect esthétique, elle présente un danger de fracture important en cas de chute ou de choc.

Les dents de certains enfants semblent s’avancer un peu trop. Il s’agit en réalité d’un décalage entre les dents des deux mâchoires, laissant un espace important entre les dents du haut et celles du bas. « Consécutif à la succion du pouce ou d’une tétine, dû à un mauvais positionnement de la langue ou à un caractère héréditaire », cette malposition expose à une fracture en cas de chute ou de coup. « Non protégées par les lèvres, les incisives ainsi exposées sont les premières à endurer le choc en cas de traumatisme », explique la Fédération française d’Orthodontie (FFO).

Prévenir le plus tôt possible

Et le risque d’accident est loin d’être négligeable. Courses, vélo, jeux de ballons, escalade… « Un enfant sur trois reçoit un choc sur les dents avant l’âge de 5 ans, et un sur deux entre 8 et 12 ans », poursuit-elle. Alors que faire pour éviter la fracture dentaire ? Si votre enfant présente une malposition des dents, « il est important de consulter l’orthodontiste pour un dépistage vers 6-8 ans », conseille la FFO.

Celui-ci pourra accompagner la suppression des habitudes déformantes, s’il y a lieu. Il examinera en outre les fonctions orales, comme la déglutition et la respiration. « Le port d’un appareil d’orthodontie sera prescrit en fonction de la nature exacte des mauvaises positions dentaires. »

Publié dans Infos santé

Commenter cet article